Comment bénéficier de leur soutien ?

L'admission au sein d'un SAMSAH et d'un SAVS ne peut se faire qu'après avoir obtenu une décision d'orientation prononcée par la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H.). Celle-ci peut être demandée par l'usager lors de l'étude de son dossier par la MDPH ou à tout moment, notamment par le biais des centres communaux d'action sociale de la mairie du lieu de résidence.

Chaque établissement dispose d'un agrément délivré par ses autorités de tutelle (Conseil Général et Agence Régionale de Santé) qui détermine le nombre de places disponibles ainsi que le type de public accueilli. Une personne souhaitant intégrer un SAVS ou un SAMSAH devra donc relever d'une catégorie d'handicap correspondant à cet agrément de service et au projet d'établissement.

Une fois l'établissement intégré, l'usager se fera remettre un livret d'accueil présentant l'établissement, une charte des droits et libertés, un contrat de séjour et un règlement du fonctionnement de l'établissement.

Il définira avec l'équipe pluridisciplinaire de l'établissement son projet d'accompagnement personnalisé qui se décline en plusieurs étapes :

  • Une évaluation pour identifier les besoins et les capacités d'autonomie dans les domaines de la santé, de la vie sociale, du logement, de la vie quotidienne, de l'insertion professionnelle ;
  • L'élaboration d'un projet individualisé d'accompagnement détaillant l'aide à mettre en œuvre. Délivrance à cet effet d'informations et de conseils personnalisés ;
  • La réalisation de ce projet grâce à un suivi éducatif et psychologique coordonnant les actions de différents intervenants et prenant en compte l'environnement social et familial ;
  • Une assistance, un accompagnement ou une aide dans la réalisation des actes quotidiens de la vie et dans l'accomplissement des activités de la vie domestique et sociale ;
  • Un soutien concret des relations avec l'environnement familial et social ;
  • La mise en place de relais avec les partenaires du secteur afin de contribuer à l'insertion et l'épanouissement personnel (scolaire, universitaire et professionnelle) ou d'assurer la continuité du projet d'insertion en favorisant le maintien de cette insertion.

Il faut rappeler que la nature de l'accompagnement (dépendance, suppléance, guidance, conseils, suivi etc.) est définie par rapport au niveau de capacité de réalisation de l'acte par la personne, ce n'est qu'un moyen, une prestation mise en œuvre qui vient compenser les effets du handicap.

Les prestations sont délivrées au domicile de la personne ainsi que dans tous les lieux où s'exercent ses activités sociales, de formation, y compris scolaire et universitaire et ses activités professionnelles, en milieu ordinaire ou protégé, ainsi que, le cas échéant, dans les locaux du service.

Lorsque le service intervient sur un lieu de formation ou de travail, une convention, signée par la personne en situation de handicap, est passée pour la durée de l'intervention avec la personne physique ou morale de droit public ou privé responsable de l'établissement accueillant la personne ou employant celle-ci. Ce document précise les conditions d'intervention, la qualité des intervenants et les conditions de la circulation de l'information relative à l'usager.

Espace professionnels


Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés