LES MOYENS

Les moyens mis en œuvre par les SAMSAH sont régis par l’article D312-168 du CASF. Ils doivent permettre :

  • La dispensation et la coordination de soins médicaux et paramédicaux à domicile ou un accompagnement favorisant l'accès aux soins et l'effectivité de leur mise en œuvre ;
  • Un accompagnement et un suivi médical et paramédical en milieu ordinaire de vie, y compris scolaire, universitaire et professionnel.

Et, comme dans les SAVS :

  • L'évaluation des besoins et des capacités d'autonomie ;
  • L'identification de l'aide à mettre en œuvre et la délivrance à cet effet d'informations et de conseils personnalisés ;
  • Le suivi et la coordination des actions des différents intervenants ;
  • Une assistance, un accompagnement ou une aide dans la réalisation des actes quotidiens de la vie et dans l'accomplissement des activités de la vie domestique et sociale ;
  • Le soutien des relations avec l'environnement familial et social ;
  • Un appui et un accompagnement contribuant à l'insertion scolaire, universitaire et professionnelle ou favorisant le maintien de cette insertion ;
  • Le suivi éducatif et psychologique.

L’intervention vise à mettre en œuvre un processus d’autonomisation progressive de l’usager, d’enclencher une dynamique sociale favorisant son inclusion. En plus de son action de soins et d’accompagnement vers le soin (cette aide ne se substitue pas au suivi médical des personnes en dehors de la structure), le SAMSAH se fait force de conseil, d’aides pratiques pour tout ce qui concerne la vie courante, qu’il s’agisse des domaines de la santé, de l'alimentation, des démarches administratives, du logement, du travail, des loisirs, de la gestion budgétaire ...

Le SAMSAH, en permettant le maintien à domicile, constitue une réelle alternative à l'obligation d'admission en institution.

 

 


 

Consulter la fiche technique de samsah-savs.fr sur les SAMSAH icone_pdf

Espace professionnels


Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés